Une nouvelle phase du projet résidentiel « Domaine du Golf – La Croisée » implique l’ouverture de trois rues dans le secteur d’Aylmer. Trois odonymes identitaires ont été choisis pour les nommer : Diane-Aldred, Joe-Tchorewski et François-Michel.

Mais qui étaient ces personnes?

Diane Aldred est née en 1941 et a grandi dans la communauté rurale de Breckenridge. Elle s’est distinguée par son engagement dans la protection et la mise en valeur du patrimoine d’Aylmer, notamment par la rédaction de deux ouvrages de référence. En 1974, elle a participé à la fondation de l’Association du patrimoine d’Aylmer.

François Michel a vécu de 1828 à 1910 et il été curé de la paroisse Saint-Paul d’Aylmer pendant 15 ans. Habile administrateur, il a notamment orchestré la construction de l’église qui a ouvert ses portes le 29 septembre 1861. Sous son impulsion, les Sœurs de la Charité ont assuré l’enseignement des jeunes filles dans un nouveau couvent construit en 1864.

Joseph Tchorewski est né en 1919 dans la ville d’Alvena, en Saskatchewan. Il est arrivé dans la province de Québec en 1929 où il a occupé plusieurs métiers. Mais c’est en 1954, avec deux partenaires, Anton Lazarowick et William Kereliuk, qu’il a fondé l’Hôtel British d’Aylmer qu’il a géré jusqu’à son décès en 2006. Membre du Club Rotary d’Aylmer, il s’est impliqué dans l’organisation et le financement de la Fondation pour la construction d’un aréna à Aylmer.

Pour en savoir plus sur la toponymie à Gatineau : Toponymie