Le 11 décembre dernier, le conseil municipal de Gatineau a adopté le budget pour l’année 2019 : un budget équilibré de 623,3 M$.

La hausse de taxes pour 2019 est de 2,1 %, ce qui équivaut à 56 $ pour une résidence médiane de 238 200 $. L’augmentation de taxes se divise en deux volets :

  • 1,6 % qui permet de maintenir le niveau de services aux citoyens;
  • 0,5 % dédié au rattrapage en matière d’infrastructures.

La taxe dédiée au rattrapage en matière d’infrastructures

Créée en 2012, cette taxe sert à financer les investissements en matière d’infrastructures. En 2019, la hausse sera ajustée à 0,5 %, alors qu’elle était de 1 % ces dernières années.

Grâce à une saine gestion de la dette et à un accroissement important des paiements comptants depuis quelques années, nous pouvons nous permettre de recourir à la dette pour compenser une hausse moins grande de la taxe dédiée, tout en maintenant la cadence dans le rattrapage en matière d’infrastructures.

De façon détaillée, le service de la dette ne représente plus que 10 % des dépenses de la Ville, alors qu’il était de 23 % au moment de la fusion en 2002. Mentionnons que les paiements comptants représentent pour leur part 68 % des travaux de type entretien, alors qu’ils étaient de 25 % en 2010.

À ce jour, la taxe dédiée a permis à la Ville d’investir plus de 112 M$ dans les infrastructures auxquels s’ajouteront 36 M$ en 2019.

Investissements importants de 2019 à 2021

Pour les trois prochaines années, les investissements totalisent 403,2 M$, dont près de 145 M$ en 2019, notamment pour :

  • Les réseaux d’aqueducs et d’égouts : 42,2 M$;
  • Les usines d’eau potable et d’eaux usées : 37,8 M$;
  • Le réseau routier : 25,9 M$;
  • La mise à niveau d’édifices municipaux : 7,2 M$;
  • Le logement social et le programme de rénovation résidentielle : 4,6 M$;
  • Le plan d’investissements communautaires : 3,3 M$.

Dans les prochaines années, la Ville de Gatineau poursuivra les investissements dans les domaines suivants :

  • La revitalisation de deux artères commerciales de grande importance :
    • Le boulevard Saint-Joseph : 78,5 M$;
    • La rue Notre-Dame : 24,5 M$;
  • Le Programme d’intervention relative à la coloration de l’eau : 53 M$;
  • Le Plan directeur du réseau cyclable : 30,5 M$ (de 2020 à 2024);
  • La mise en œuvre du plan d’action pour la gestion des eaux pluviales : 24,2 M$ (de 2019 à 2023). Ce plan permettra, entre autres :
    • D’analyser les conséquences des pluies diluviennes sur le réseau;
    • D’investir immédiatement dans certaines infrastructures;
    • De revoir le programme de reprofilage des fossés.

Bonifications de services

Pour répondre aux besoins de la communauté, la Ville investit dans les domaines suivants :

  • En matière de développement économique :
    • 100 000 $ pour un partenariat avec des institutions d’enseignement supérieur. Cet investissement permettra la mise sur pied d’un incubateur d’entreprises. Un accent particulier sera mis pour les start-up en cybersécurité;
    • 100 000 $ pour appuyer la Fondation du Cégep de l’Outaouais, entre autres pour le projet d’entreprise-école;
    • 100 000 $ pour structurer la coordination et le développement de la technologie « Ville intelligente »;
    • 150 000 $ pour rendre récurrent le financement du plan d’action de la Commission de développement économique;
    • 20 000 $ pour appuyer la Fondation du Cégep Heritage College.
  • En matière de développement social et culturel :
    • 330 000 $ pour bonifier le cadre de soutien au développement des communautés;
    • 180 000 $ pour soutenir la pratique professionnelle des artistes;
    • 200 000 $ pour l’ajout de deux sites de camps de jour dans le secteur d’Aylmer.

Autres mesures mises en place

  • 65,6 M$ pour la quote-part de la Ville au budget de la STO. Ce montant permettra à la STO de poursuivre sur sa lancée et de maintenir l’augmentation de l’achalandage des dernières années.
  • 637 000 $ d’ici 2023 pour étendre le programme de sécurisation des corridors scolaires à toutes les écoles (55 autres écoles).
  • 100 000 $ pour la mise en œuvre du plan de gestion de l’eau.
  • Les parcomètres au centre-ville seront modernisés. Un processus qui comprendra une application mobile pour le paiement. Une réflexion sera faite pour le secteur de la Cité.

Pour plus d’information sur le budget de 2019, visionnez la vidéo du maire, monsieur Maxime Pedneaud-Jobin, ou visitez le site Web.