Le bien-être et la sécurité de notre communauté sont de la plus haute importance pour la Ville de Gatineau. Nous avons suivi l’évolution de la pandémie et nous nous y sommes préparés. Dans les semaines qui ont précédé son éclosion chez nous, nous avons révisé notre protocole en cas de pandémie puis élaboré une directive administrative relative à la COVID-19 à l’intention du personnel. Dès le début de la crise, nous avons appliqué les recommandations de la Direction de la santé publique du Québec, qui coordonne et oriente les actions, et nous avons pris les mesures qui s’imposaient pour protéger la population et notre personnel.

Alors que le vendredi 13 est associé au malheur ou à la chance selon les uns et les autres, pour nous, il a été associé à l’action et à l’éloignement des risques. Dès lors, nous avons fermé nos installations publiques – centre sportif, piscines, arénas, centres communautaires, bibliothèques, salles de spectacles, lieux de diffusion culturelle – et annulé les rassemblements municipaux, les consultations publiques prévues ainsi que les activités offertes dans les établissements municipaux et les écoles.

Pour restreindre les risques de contamination et maintenir un milieu de travail sécuritaire, nous avons imposé l’isolement à nos collègues rentrant de voyage et avons rapidement mis en place diverses mesures de protection, entre autres : affichage de mesures d’hygiène; procédures de désinfection de l’environnement de travail du personnel, des espaces de contact avec la clientèle et des véhicules partagés; consignes d’éloignement social; annulation des rencontres non essentielles et incitation à privilégier les appels téléphoniques et les courriels. Nous avons aussi tout mis en œuvre pour favoriser le télétravail, notamment en prêtant des équipements et en augmentant considérablement la capacité des réseaux. Le 23 mars, et ce jusqu’au 13 avril, nous avons par ailleurs fermé tous nos bureaux administratifs, poursuivant l’essentiel de nos activités en télétravail.

Presque chaque jour, nous avons pris des décisions impliquant des annulations, des reports, des suspensions ou des modifications de format. Ces décisions ont toujours été motivées par la volonté de se conformer aux directives du gouvernement du Québec et de la Direction de la santé publique pour contribuer à freiner la propagation de la COVID‑19.

Deux semaines plus tard, voici ce qu’il en est.

  • Les services à la population maintenus incluent :
    • La production d’eau potable;
    • Le traitement des eaux usées;
    • Les services de sécurité incendie;
    • Les services policiers;
    • Le centre d’appels urgents (911);
    • Le centre d’appels non urgents (311);
    • Les collectes d’ordures et de matières résiduelles;
    • L’entretien des véhicules municipaux et des infrastructures municipales, dont les égouts et les aqueducs.
  • Les activités suivantes ont été annulées :
    • Les consultations publiques prévues (certaines se tiendront virtuellement);
    • Les activités de la programmation aquatique;
    • Les spectacles à la salle Jean-Despréz, au cabaret La Basoche, au Théâtre de l’Île et à l’Espace René-Provost;
    • Les activités offertes par la Ville et ses partenaires dans les établissements municipaux et les écoles;
    • Le Grand Ménage qui devait débuter en avril;
    • La distribution de compost prévue en mai.
  • Les installations suivantes sont fermées :
    • Le centre sportif;
    • Les centres aquatiques Lucien-Houle et Paul-Pelletier;
    • Les arénas;
    • Les bibliothèques;
    • Les comptoirs des centres de service;
    • Les comptoirs d’accueil du Service de police de la Ville de Gatineau;
    • Les centres communautaires;
    • Les bureaux administratifs municipaux;
    • La Cour municipale;
    • L’écocentre du boulevard de la Carrière;
    • Les lieux de diffusion culturelle;
    • Le pavillon Hélène-Larochelle du parc du Lac-Beauchamp;
    • Le centre de plein air du Lac-Leamy;
    • La Fonderie;
    • Le poste de police communautaire des Promenades Gatineau;
    • Les modules de jeu dans les parcs, y compris les balançoires;
    • Les terrains sportifs;
    • Les parcs de planche à roulettes;
    • Les parcs canins, sauf les parcs à chiens situés au parc de la Technologie, dans le secteur de Hull, ainsi qu’au parc Lamarche et dans le parc du Lac-Beauchamp, dans le secteur de Gatineau. (Ces trois parcs demeurent ouverts. Les chiens devront toutefois y être tenus en laisse. Les personnes présentes devront respecter les mesures d’éloignement social.)
  • Les mesures suivantes ont été prises :
    • Le règlement sur le stationnement a été allégé;
    • Le règlement sur le stationnement de nuit en période hivernale a été levé;
    • Les billets de spectacles ainsi que les activités et les cours manqués ont été remboursés (ou sont en voie de l’être);
    • Les frais de retard pour les emprunts à la bibliothèque ont été levés;
    • Un comité d’intervention tactique de développement économique a été formé;
    • L’état d’urgence sanitaire a été décrété par le Service de police de la Ville de Gatineau;

Voilà l’essentiel des mesures prises par la Ville de Gatineau pour l’instant. Il va sans dire que nous suivons de très près la situation. Elle évolue rapidement et nous nous y adaptons constamment. Nous sommes là pour vous. Pour rester au courant des développements, nous vous invitons à visiter régulièrement la page gatineau.ca/COVID-19.

Nous avons toutes et tous un rôle à jouer pour assurer notre propre santé et celle de nos proches, de nos collègues, de nos voisins et de toute la communauté gatinoise. Conformons-nous aux mesures préventives. Serrons-nous les coudes (au sens figuré). Continuons d’agir pour nous sortir le mieux possible de la situation actuelle.