L’usine d’eau potable d’Aylmer vient d’ajouter une corde à son arc en joignant le rang des bâtiments à vocation industrielle qui se réinventent en œuvres d’art.

 

L’usine s’est dotée d’une fresque grandeur nature qui égaie le secteur tout en lui conférant un cachet artistique. Inaugurée le 18 novembre dernier, la murale aux couleurs vives relate l’histoire du lac Deschênes.

 

C’est l’artiste gatinoise Maria-Rosa Szychowska qui s’est vu confier les pinceaux et la responsabilité de mettre en valeur le patrimoine d’Aylmer. Mme Szychowska n’en est pas à sa première fresque : ses œuvres peuvent être admirées dans le Vieux-Hull, à Masson-Angers et ailleurs dans le monde.

 

S’inscrivant dans l’initiative de revitalisation du parc des Cèdres, ce projet est soutenu par l’Association du patrimoine d’Aylmer, le Musée de l’Auberge Symmes, l’Imagier, l’association de résidents les Amis de la marina et le centre de services d’Aylmer.

Rappelons que la Ville possède un Programme de prévention et de soutien aux tags et aux graffitis qui contribue à valoriser son patrimoine historique. Il a déjà permis à plusieurs œuvres de voir le jour sur le territoire.