Bonjour,

Le conseil municipal a posé cette semaine deux gestes importants pour l’animation et la revitalisation de nos anciens centres-villes. Nous avons d’abord décidé d’augmenter significativement le financement accordé aux associations de commerçants qui œuvrent dans les territoires de revitalisation identifiés par la Ville : l’APICA à Aylmer, l’AGAP dans le Vieux-Gatineau et le RGBL pour Buckingham et Masson-Angers. Ces associations travaillent d’arrache-pied à rendre leurs secteurs plus dynamiques et leur financement était resté gelé depuis longtemps, ce qui leur compliquait grandement la tâche.

Nous avons aussi adopté le Fonds de soutien à l’animation et à la revitalisation qui vise les territoires de revitalisation cités plus haut, mais aussi des zones identifiées dans les quartiers du Vieux-Deschênes, de Val-Tétreau et de Pointe-Gatineau. L’objectif est d’appuyer financièrement des initiatives qui contribueraient à dynamiser l’offre culturelle et commerciale et à augmenter la fréquentation des secteurs ciblés.

Le territoire de Gatineau est vaste et cache plusieurs endroits formidables, même si certains ont parfois besoin d’un petit peu d’amour. En créant ce fonds, nous espérons que les associations de résidents, les groupes d’artistes ou toute organisation qui voudra enrichir sa communauté pourra passer de la parole aux actes!

Vous pouvez consulter en ligne la présentation faite au conseil municipal sur le sujet, et les détails sur le premier appel de projets, qui devrait avoir lieu à la fin de l’hiver, seront connus en début d’année 2019.

Au plaisir!

Maxime Pedneaud-Jobin, maire de Gatineau