Deux inondations centenaires, une tornade de force F3 : Gatineau est sans doute la ville québécoise la plus éprouvée par les catastrophes naturelles depuis quelques années. Les premiers touchés sont évidemment les sinistrés et nous mettons tout en œuvre pour leur donner l’aide nécessaire.

Mais la Ville elle-même, comme organisation municipale, est aussi sinistrée. Ces trois sinistres majeurs en trois ans, en plus des épisodes de pluies diluviennes ou autres phénomènes météo extrêmes, ont des répercussions majeures sur la programmation municipale et les dossiers en cours. Dans les prochains mois, beaucoup d’énergie sera consacrée à refaire nos plans d’action et à réordonner nos priorités.

Malgré ces défis, plusieurs gros dossiers ont abouti ou franchi des étapes importantes dans les derniers mois :

  • Complexe multiglaces dans l’Ouest : nous avons acheté un terrain sur le Plateau et nous serons bientôt prêts à lancer des appels d’offres;
  • Plan directeur du réseau cyclable : nous nous sommes donné un plan ambitieux, les travaux sur les liens manquants débutent cet été et nous aurons un projet pilote de réseau l’hiver prochain. L’objectif est d’offrir une option de transport sécuritaire et efficace pour que les personnes qui le veulent, de plus en plus nombreuses, puissent s’y mettre.
  • Bibliothèque Lucy-Faris : nous avons choisi de nous donner un édifice signature au cœur de la rue Principale, qui permettra un agrandissement important de la bibliothèque.

C’est sans compter un engagement historique du gouvernement du Québec concernant notre projet de train léger, le début de la réfection du boulevard Saint-Joseph, la construction du complexe 4 glaces au pôle de la Cité qui avance bien, la signature d’une entente historique avec la Fondation forêt Boucher, et j’en passe.

Je vous souhaite à toutes et à tous de belles vacances estivales, profitez-en pour participer à l’une ou l’autre des 400 activités gratuites un peu partout sur le territoire! Allez faire un tour au gatineau.ca/calendrier pour trouver quelque chose à votre goût.

Bon été!

 

Maxime Pedneaud-Jobin